Pourquoi faire sa curation de formateur avec Scoop.It : 4 raisons et une mise en garde


J’utilise Scoop.It depuis longtemps, de manière inégale selon les périodes. Pourquoi faire sa curation avec Scoop.It ? Cet article devrait vous convaincre.

1. Un formateur doit être à jour des principales actualités de son domaine

Facile à manier, agréable à regarder, Scoop.It d’emblée vous invite à lire et compléter votre page à mesure, grâce à la mise en forme rapide intégrant titre, image et même un commentaire personnel, grâce aussi aux suggestions d’articles automatisées, – plutôt réussies et utiles sur de nombreux thèmes.

Scoop.It a ainsi une présentation engageante qui permet de suivre ses différents thèmes, sans effort et en les séparant. C’en est fini enfin du fastidieux travail de listes auquel il faut procéder en coulisse sur Twitter, sans compter le remue-méninge incessant pour savoir ce que l’on retweete ou pas, tant l’image personnelle associée à Twitter est délicate ! Scoop.It est bien un outil de curation, et seulement cela.

2. Parce que la mise en page est agréable, elle permet à vos stagiaires de suivre l’actualité eux aussi, une fois la formation terminée

Vous ne souhaitez pas – ou ne pouvez contractuellement pas – envoyer des messages réguliers à vos anciens stagiaires via mailing-list. Il est vrai que cela demande une mise en forme pour laquelle nous n’avons pas toujours le temps. Cependant, une partie du service de formation consiste bien à permettre aux stagiaires de savoir ensuite se tenir eux-mêmes à jour. Leur indiquer votre page Scoop.It est une façon de les engager à découvrir eux aussi l’actualité dans le domaine qu’ils ont abordé avec vous. Et se souvenir de vous.

3. L’affichage des thèmes dit qui vous êtes

Ouvrez deux ou trois pages Scoop.it de curation distinctes : si vous êtes formateur en plusieurs domaines connexes, distinguez-les par une page dédiée pour chacun d’eux. Question de lisibilité. Une entreprise saura ainsi 1) que vous êtes soucieux de contenu, 2) que vous avez des cordes connexes à votre arc, 3) que vous ne délaissez aucun des domaines que vous affichez dans vos compétences.

Et si vous envisagez une évolution de votre métier vers des horizons pour lesquels vous avez pris le temps de vous former, vous pouvez ainsi préparer le terrain en faisant connaître à l’avance votre compétence en cours d’acquisition. Ainsi, lorsque vous la mettrez sur le marché de la formation, un stagiaire inquiet ou un recruteur curieux saura apprécier l’ancienneté de votre intérêt pour le domaine, ainsi que votre curiosité attentive,  – malgré le manque de références.

4. Les réseaux sur Scoop.It sont intéressants et méritent qu’on s’y arrête

Beaucoup de consultants et services presse, de militants prolixes et de spécialistes liés aux entreprises, sont sur Scoop.It. Cela signifie que les suggestions de scoop proposées, que vous les utilisiez ou non, racontent « ce qui importe » dans votre domaine. Un formateur se doit non pas de suivre les modes ou répondre aux tactiques de communication, mais d’en être précisément informé ! Cela vaut son pesant d’or.

5. CAVEAT : Curation n’est pas raison, et Scoop.It est un outil, pas une religion

Trop de curation tue la curation, – et le curateur. N’oubliez pas que l’intitulé de votre métier n’est pas « documentaliste ». Et si vous ne doublez pas d’un blog personnel une curation relativement intensive, l’effet produit sera inverse de celui recherché ! Vous semblerez en effet plus soucieux d’affichage que de réflexion, de vagabondage que de production. Ou encore, vous serez soupçonné de trop brader le contenu de votre formation.

Un autre écueil repéré sur Scoop.It enfin est d’utiliser le site comme une plateforme de communication personnelle en n’y publiant que les entrées de son blog personnel et son actualité directe. D’autres outils du web social peuvent servir cet objectif. Si vous n’êtes pas le communiquant presse d’une entreprise, adopter un tel comportement contreviendrait à la netiquette et desservirait votre image en dévoilant de vous une image narcissique malvenue. Le seul geste curatif qui vous convienne dès lors serait de fermer purement et simplement votre compte : la curation, après tout, n’est peut-être pas pour tout le monde !

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Pourquoi faire sa curation de formateur avec Scoop.It : 4 raisons et une mise en garde

Ajoutez votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s